Dabord savoir qui je suis et quels sont mes besoins

Vous sentez-vous parfois coincé dans des situations, parce que vous n’avez pas su dire non ?

Par exemple, vous voulez refuser une invitation, mais … vous ne savez pas comment faire … vous ne savez pas trop quoi dire, peut-être parce que vous avez peur de blesser les gens, ou peur d’être rejeté ou de perdre un ami, peur d’être à part, de déplaire.

Peut-être aussi que vous avez peur de créer un conflit, de faire mauvaise impression, ou de saboter une cohésion d’équipe… du coup c’est votre sens des responsabilités qui vous joue des tours quand vous voulez dire NON et que vous dites OUI … en vous oubliant…

ou bien alors au contraire, vous refusez brusquement et vous passez pour une personne impolie et brutale.. .

Ou alors vous cherchez des prétextes, des fausses excuses .. une fois, deux fois…. et plus un jour vous mentez vous vous contredisez … bref c’est intenable !

…. quand vous n’osez pas dire NON, et que vous dites OUI  à contre-coeur … vous vous comportez de façon opposée à ce que vous voulez, à ce qui est votre vrai « moi », vous allez contre votre désir, contre vos goûts… et contre vos intérêts parfois…

Cette incapacité à dire « non », tout simplement, naturellement, calmement …ça vous rend malheureux et triste !

Ça vous rend anxieux aussi, vous craignez les situations sociales, vous redoutez d’être dans l’embarras.

A chaque fois que vous n’avez pas su dire « non », que vous n’avez pas posé vos limites, que vous n’avez pas exprimé vos préférences et vos besoins, que vous n’avez pas exprimé vos désirs ou ce qui compte pour vous …

vous vous en voulez .. vous vous sentez maladroit, vous vous accusez de manquer de courage, ou bien vous pensez que les autres profitent de votre gentillesse, qu’ils se moquent de ce que vous ressentez, qu’ils ne s’intéressent pas à vous, vous êtes déçus par les autres.

Vous ressentez une grande frustration.

Vous développez du ressentiment, de l’insatisfaction, de l’irritation, et même de la colère… et si c’est dans le cadre du travail, vous pouvez arriver à croire que vous êtes exploité…

En résumé : vous ne vous aimez pas, ou plus et vous aimez moins les autres aussi.

Ne pas arriver à dire NON, c’est un manque d’affirmation de soi.

A l’inverse, quand on est capable d’un comportement affirmatif ; on exprime ses émotions, ses pensées, ses opinions, ses besoins et on défend ses droits, tout en respectant ceux des autres.

On est dans l’écoute de soi, l’écoute de l’autre et la réciprocité.

Et on le fait de manière directe, honnête et appropriée aux circonstances.

Cela s’apprend, comme toutes les compétences sociales.

Apprendre l’affirmation de soi, aspects et étapes :

D’abord découvrir qui on est : apprendre à bien identifier ses émotions, ses croyances, ses valeurs, ses opinions, ses besoins…. Une bonne connaissance de soi, qui apporte l’estime de soi : quelle est ma valeur ? Qui suis-je vraiment ? Qu’est-ce que je veux ?

Réfléchir sur ses propres droits, et sur le droit des autres en reflet. Reconnaitre ses droits, c’est s’accorder une valeur, là aussi.

Par exemple : le droit au respect de soi, et à sa propre dignité. Le droit de ressentir des émotions et de les exprimer. Le droit d’être fier de soi, le droit au bonheur !

Le droit de dire ce que l’on désire .. ce qui ne veut pas dire que l’on obtiendra forcément ce que l’on désire, on n’est pas dans le droit de se transformer en tyran !

Le droit de dire non sans se sentir coupable ou responsable de l’autre.

Le droit de demander du temps avant de prendre une décision, de prendre du recul et de réfléchir avant d’agir.

Apprendre à communiquer:  S’entrainer pour améliorer les échanges relationnels, de manière respectueuse et réciproque.

Quand vous maitriserez cette façon simple et naturelle d’échanger, vous gagnerez en confiance en vous. Et vous gagnerez en confiance en l’autre.

L’estime de soi, la confiance en soi et l’affirmation de soi, c’est intimement lié.

Cela va aussi avec le respect de soi, de son authenticité, et avec le contrôle de soi, la maitrise de soi.

C’est très important parce que nous vivons en relation, nous vivons dans des groupes sociaux.

Savoir s’affirmer en se respectant, et en respectant l’autre, c’est la compétence la plus utile à notre bien-être et à la construction de relation apaisées, de relation de confiance.

Dans mon livre “Affirmez-vous en douceur”, vous trouverez des pas à pas pour apprendre à dire non, à poser vos limites et à vous affirmer avec tact.