Joyeux « Nouvel An des Arbres » !

Les traditions religieuses ou spirituelles ont des choses à nous dire.
Même si nous sommes éloignés de leurs univers.

Certains aspects de la religion pourraient inspirer les athées

Pour être plus heureux. Plus à l’écoute. Plus reliés. Plus conscients…
Parce que cela peut enrichir une vie, des vies…
Amener à une réflexion sur soi et sur la relation aux autres.
Ancrer des valeurs dans un quotidien …

Le philosophe Alan de Botton résume cela de manière hilarante dans sa conférence « Athéism 2.0 »

Aujourd’hui, dans la tradition juive, c’est donc le nouvel an des arbres.

Tou Bishvat, ou Tou Bichevat, comme on veut.

Qui n’a jamais senti un sentiment étrange et puissant lors d’une balade en pleine nature ?
Le sentiment de faire partie d’un tout qui nous dépasse et nous transcende.
Le sentiment du merveilleux et de l’inexplicable.
Comme les arbres, l’humain part d’une semence et d’une puissance de vie.
Il est fruit de la planète Terre.

Né fragile, il se renforce et trouve sa place.
Il s’intègre au sein d’un éco-système dont il est à la fois tributaire et contributeur.

Fêter les arbres, c’est fêter la vie !

Et puis … Fêter les arbres et la nature, ne serait-ce pas judicieux, au moment où l’environnement souffre tant ?

Les personnes qui s’inscrivent dans la tradition juive vont fêter « Le nouvel an des arbres » aujourd’hui, en mangeant 15 fruits différents ou en plantant des arbres.
En toute conscience.

Pour les non-croyants, voici quelques idées pour se relier à la nature:

• Lire un texte ou un livre sur les arbres.
• Méditer sur une image, une photo, un tableau inspirant,
• Manger des fruits, en pleine conscience de notre inter-dépendance,
• Faire un don à une association de protection de la nature,
• Organiser une balade en plein air avec des amis, en accordant toute votre attention à l’environnement,
• Faire pousser des plantes aromatiques sur votre fenêtre ou votre balcon,
• Offrir une plante verte à une personne isolée ou déprimée,
• Planter un arbre si vous le pouvez !

Mieux encore : Participer à une “fresque du climat”

La fresque est un atelier ludique, collaboratif et créatif pour sensibiliser au changement climatique.(lien)