Sortir de la souffrance

… aller vers la croissance personnelle

Comment porter un autre regard sur la souffrance

Comment réparer les blessures de l’âme

Comment être résilient et grandir …

D’abord voir que toute épreuve de la vie peut se comparer à un deuil : deuil de notre toute-puissance, de notre infaillibilité, de notre santé, deuils de nos relations …

Le deuil est une réaction face à la fin de quelque chose. Donc toute souffrance est un deuil, car toute souffrance est une réaction à une perte. Quelque chose meurt. Et notre travail personnel est de voir cette perte, d’admettre cette perte, de la surmonter et même de la dépasser, de la transcender. Transcender cette perte, pour aller vers une croissance post-souffrance.

Si le deuil est d’abord une réaction, le deuil est aussi un processus.

Ensemble nous allons voir comment avancer dans ce processus pour sortir de la souffrance, tracer un nouveau chemin, celui de la nécessaire transformation intérieure. Et nous verrons comment il est possible d’utiliser les moments de souffrance pour croitre, pour aller vers un épanouissement personnel.

Nous allons voir quelles stratégies mentales et comportementales nous pouvons mettre en œuvre, concrètement. Il s’agit bien de se mettre en action pour aller mieux !

Et au-delà de cet « aller mieux », nous verrons comment nous pouvons nous servir des épreuves pour nous développer, pour être une meilleure personne.

C’est ce qu’on appelle LA CROISSANCE POST-TRAUMATIQUE.

Tout événement grave dans notre vie peut-être une source d’enrichissement. Il est d’ailleurs plus courant de se grandir dans l’épreuve que de se grandir dans la facilité, même si cela choque d’entendre cela. Car l’épreuve nous réveille, l’épreuve augmente notre conscience, l’épreuve nous oblige à la lucidité, à la présence, et à l’action. L’épreuve, ou l’adversité, la difficulté, le défi.

Lao Tseu disait Votre ennemi est votre meilleur professeur. . Une manière de voir qu’il y a une vraie richesse dans l’adversité, un grand potentiel de croissance.

Je vous propose un travail en 9 points :