Les bénéfices de la gratitude

Sylvie Blog, Philosophie, Relation 1 Comment

J’ai reçu en l’espace de quelques heures plusieurs remerciements fortement exprimés, et cela m’a donné envie de vous parler de l’usage de la gratitude et du don pour être heureux.

«Donner, recevoir, restituer» sont les modalités d’un véritable échange, d’une vraie relation.

Dans mon métier, je donne de l’écoute, de l’attention, de la confiance, du soutien, de l’espace, de l’acceptation. Je reçois de la confiance, de l’intimité, de la gratitude.

Pour moi cette gratitude librement exprimée est d’abord professionnellement utile, puisqu’elle me montre la qualité de ma pratique, me permet de me situer. Ensuite, elle est personnellement vivifiante: devant les effets concrets de mes interventions, je suis encouragée à persister dans ce métier et à toujours croire dans le potentiel humain à changer, à progresser, à s’actualiser, à vivre le bonheur.

Pour la personne qui exprime sa gratitude, je crois que les bénéfices sont d’abord le partage de la joie, de l’élan vital, du soulagement. La gratitude permet aussi de voir en face tout ce qui est beau en soi et autour de soi, dans l’humain, dans la vie et la relation.

La gratitude, c’est donc de la joie en partage. Ayant reçu cette joie, j’ai eu envie de la restituer.

Merci donc à Marie-Noëlle (Haute-Savoie), Sonia, (Marne), et Dominique (Yvelines) pour leurs mots si chaleureux !

Et à mon tour, j’exprime ma gratitude à mon graphiste, Steve Rebeyrol qui vient de me livrer de splendides cartes de visites, et au créateur de mon site web, Jean-Baptiste Cavenne qui ne ménage pas son temps et ses conseils.

Je termine ce billet avec les mots de André Comte-Sponville à propos de la gratitude, dans «Petit traité des grandes vertus »

« La gratitude est la plus agréable des vertus; non pourtant la plus facile …/… La gratitude est un second plaisir qui en prolonge un premier: comme un écho de la joie à la joie éprouvée, comme un bonheur en plus pour un plus de bonheur. Quoi de plus simple ? Plaisir de recevoir, joie d’être joyeux: gratitude. Que ce soit une vertu dit pourtant assez qu’elle ne va pas de soi, qu’on peut en manquer, et qu’il y a quelques mérites en conséquence à la ressentir »

Comments 1

  1. Un grand grand merci à Sylvie qui m’a redonné en peu de temps la joie de vivre, à chaque moment et instant.de la journée. Elle m’a reconduit vers la vie.

    Sylvie est une fée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *