Vive la déprime !

A quelque chose malheur est bon, parait-il

Le côté positif de la déprime : parfois, elle nous pousse à réagir et à mettre de l’ordre dans notre vie.

Nous sommes officiellement dans « Le jour le plus déprimant de l’année !

Eh oui ! Le 3éme lundi du mois de janvier est le jour le plus tristement célèbre en psychologie de la motivation !

C’est le jour où nous avons tous, peu ou prou, le moral en berne !

Pourquoi ? Essentiellement parce que nos nous apercevons que nous sommes (déjà) en échec avec nos «Bonnes Résolutions ».

S’ajoute à ça une météo pas folichonne, des jours trop courts, le compte-bancaire qui accuse le coup après les excès de fin d’année et le pèse-personne … bon …. vous savez mieux que moi sur ce qui s’affiche sur votre balance …

Bref, ce matin, nous sommes 88 % à être mal !

Parce que 88 % des gens ne tiennent pas leurs bonnes résolutions.

Et c’est un chiffre normal !

Je vais vous expliquer pourquoi.

(Et aussi pourquoi ce n’est pas votre faute si vous êtes dans ce cas là.)

Car croyez-moi, je ne cherche pas à vous casser le moral, ni à vous démotiver, mais il est temps d’être lucide, parce que cela concerne votre vie.

Pour en avoir la démonstration, faites simplement la liste des bonnes résolutions que vous aviez le 1er janvier, (Ou en début d’année dernière), et voyez ce que vous avez réalisé.

Et l’année d’avant aussi.

Ou même juste il y a trois mois. Ou à votre anniversaire. Ou à la rentrée.

Ça ressemble un peu au cimetière des éléphants, non ?

Aïe, votre cœur se serre.

Est-ce que c’est décourageant ?

Est-ce que c’est culpabilisant ?

Je ne vous dis pas ça pour votre mettre mal.

Mais vous méritez mieux que ces faux départs.

Vous ne pouvez pas continuer comme ça !

A vous faire à vous même des promesses que vous n’allez pas tenir. A vous donner des ordres.

Vous ne pouvez pas recommencer encore parce que c’est mauvais pour vous.

Mauvais pour la réussite de votre vie.

Vous avez l’impression de stagner.
Vous voyez les autres filer vers l’avenir comme si tout était facile.

Votre moral plonge.

Vous vous sentez en échec.
Vous vous dévalorisez.

Votre vie vous file entre les doigts.

Je vais enfoncer une porte ouverte:

si vous recommencez cette année comme l’année dernière, vous allez arriver au même résultat.

Ou plutôt à la même absence de résultat.

Vous allez échouer. C’est la vérité toute nue.

Pourquoi vous n’y arrivez pas ?

Parce que vos résolutions sont artificielles

Je veux dire par là qu’elles sont basées sur ce que vous croyez que vous devez faire.

Logique !

Et en plus, vous pensez pouvoir y arriver à grands coups de volonté.

Et là…. 2éme mauvaise pioche !

Ce sont les deux grandes causes d’échecs.

Il y en a d’autres … j’y reviendrai.

Donc, la seule solution, c’est de prendre des engagements qui sont congruents avec ce que vous êtes vraiment, avec vos forces, avec votre «moi» le plus authentique, le plus pur, le plus profond.

Et là nous quittons «les bonnes résolutions» superficielles pour vous tracer de vrais objectifs.

C’est un univers complètement différent.

Aussi différent que le Champomy est différent du Champagne.

Vous me suivez ?

Les bonnes résolutions ne sont pas une solution. Elles sont un problème.

(Tiens, c’est comme les régimes !)

La vraie question, bien plus profonde que de «tenir vos bonnes résolutions» est:

«Comment je peux me connaître vraiment, et apprendre à vivre de façon cohérente avec ce que je suis au plus profond de moi, en m’appuyant sur mes forces.»

Vous êtes unique.

Et ce n’est pas «juste une façon de parler».

Chaque personne est tout à fait spéciale. Vous aussi, vous l’êtes.

Il n’y a pas dans le monde, et même dans l’ensemble de la création depuis la nuit des temps, il n’y a pas, il n’y a pas eu, il n’y aura pas ….un autre être semblable à vous.

La science nous le prouve: nos iris sont uniques, de même pour notre voix, nos empreintes, notre visage …

Vous êtes unique en votre genre.

Et il en va de votre physique comme de votre caractère, de vos forces, de vos talents…

Votre vie ne peut être engoncée dans du prêt-à-porter. Elle doit être habillée de sur-mesure.

Et ce n’est pas de l’égotisme, ce n’est pas du nombrilisme…

Exprimé plus brutalement, ce dont vous avez besoin, un besoin vital, c’est de vous poser et de «faire le tour du propriétaire».

Vous avez besoin de prendre la bonne distance pour réellement voir qui vous êtes, ce que voulez vraiment faire, qui vous voulez vraiment être, quelle vie vous voulez avoir,

Vous avez besoin d’obtenir un nouveau point de vue sur vous, à la fois plus distancié et plus vrai,

Vous avez besoin de changer votre niveau de réflexion,

Vous avez besoin de vous mettre en position «méta», en surplomb,

Vous avez besoin de quitter la surface pour aller au noyau, au centre, au cœur.

Puis, du cœur, repartir vers l’extérieur.

C’est ce voyage qui va vous permettre de dessiner votre propre avenir, avec le cheminement qui vous correspond vraiment.

Nous savons tous que les bonnes résolutions ne donnent presque jamais de résultats durables.

Et pourtant nous continuons à en prendre, nouvel an après nouvel an, comme si de rien n’était !

Nous sommes un peu légers à propos de notre avenir, vous ne trouvez pas ?

C’est curieux.

Nous voudrions nous préparer un lit de regrets que nous ne nous y prendrions pas autrement.

Nous n’avons rien de plus précieux que notre temps sur terre.

C’est la seule chose qui ne s’achète pas. Qui ne se rattrape pas.

Et pour autant nous gaspillons notre chance.

Nous prétendons prendre notre avenir au sérieux, mais dans les faits nous nous comportons en plaisantins.

Comment pouvons-nous envisager de construire quelque chose sans plan, sans fondations, sans méthode, sans priorités, sans outils ?

Définir ses objectifs de vie, c’est tout simplement ça :

* Etablir des priorités, pour savoir où mettre sa concentration et son temps,

* Bâtir des fondations solides, réfléchies,

* Faire un plan d’action étape par étape, en suivant une logique,

* Se doter d’outils pour faire, pour mesurer, pour adapter.

* Définir ses objectifs, c’est prendre le contrôle de sa vie.

* C’est décider délibérément, en conscience, de ce que l’on veut dans la vie.

* C’est se doter d’un fil conducteur qui va nous guider au moins de faire des choix.

L’autre option, c’est de se laisser porter par le courant, comme du bois mort au fil de l’eau.

Se laisser ballotter par les circonstances, par ce que veulent les autres.

Cette autre option, c’est celle des regrets.

Regrets d’avoir gâché sa vie, d’avoir laissé filer le temps.

Si vous êtes conscient de cela, sachez qu’il n’est jamais trop tard pour renverser la vapeur !

Il n’est jamais trop tard pour se doter de la bonne attitude, du bon état d’esprit.

Se définir des objectifs et se mettre en route, c’est simple.


Voilà ce que cela changera pour vous :

  • Vous allez devenir une de ces rares personnes qui sait où elle va, et qui se donne les moyens d’y arriver.
  • Vous connaitrez la sérénité
  • Vous allez trouver le confort moral de la personne qui sait où elle va, et à quoi elle est destinée.
  • Vous allez apprendre à quel point vous êtes unique et où se trouvent vos lignes de force.

 

Vous êtes en panne de motivation ?

Trois pistes pour retrouver la motivation.

Vous avez perdu la motivation ?
L’envie de faire ?
Le courage de vous lancer ?

Vous avez un projet à mener mais vous n’avancez pas ?

 

Dans cette vidéo, 3 questions qui vont vous aider à retrouver du carburant pour agir.

Projet pro: faire ce qu’on aime ?

Comment savoir ce qu’on veut faire dans la vie ?

Peut-être avez-vous envie de changer de vie, mais vous n’arrivez pas à vous lancer vraiment dans votre projet, parce que vous êtes confus.

Vous ne savez peut-être même pas très clairement ce que vous aimeriez faire.
Mais en fait, le problème n’est pas vraiment de savoir ce que vous aimeriez faire, ou ce que vous voudriez faire, parce que le goût pour telle ou telle activité ne garanti pas le succès, ni même l’épanouissement personnel.

Faut-il faire ce que l’on aime ?

Beaucoup de personnes vous disent de faire ce que vous aimez.

De faire professionnellement ce que vous seriez prêts à faire gratuitement.

Partant du principe, que si on fait ce que l’on aime, on ne se découragera jamais, on aura toujours la pêche, on surmontera les obstacles….

En gros, on vous dit «Fait ce que tu aimes faire, parce que tu seras motivé(e) !»

C’est une phrase agréable à entendre. C’est séduisant, Inconsciemment on se dit « Waowww Je vais faire ce que j’adore faire et en plus je vais gagner plein d’argent » .

Mais les personnes qui vous disent ça sont des vendeurs de rêves, se sont des personnes qui manipulent vos émotions.

Parce que la simple observation de la réalité vous montre que ça ne tient pas la route.

Ni économiquement, souvent, ni du point de vue de la motivation dans la durée.

C’est un argument qui paraît logique, mais c’est complètement faux ! C’est une croyance !

Je sais que ça peut vous choquer, ça semble tellement naturel de faire ce qu’on aime pour être certain de rester motivé. Ça semble être une remarque de bon sens …. mais c’est faux !

La motivation ne fonctionne pas comme ça, et je vous donne quelques exemples concrets et célèbres pour vous le prouver.

 

Comment fonctionne vraiment la motivation ?

 

Est-ce que vous pensez que Laure Manaudou était une nageuse motivée ?

Est-ce que vous pensez qu’elle a eu la force morale de surmonter des obstacles ?

Est-ce que vous pensez qu’elle a su garder la volonté de travailler dur pour avoir des résultats ?

Est-ce que vous pensez que Laure Manaudou a eu du succès dans ce qu’elle a entrepris ?

Je crois que vous avez répondu Oui, à toutes ces questions.

Maintenant, une dernière question : est-ce que vous pensez que Laure Manaudou faisait ce qu’elle aimait en pratiquant la natation de façon professionnelle ?

La réponse est non. Laure Manaudou n’aime PAS la natation. D’ailleurs elle ne nage plus du tout depuis qu’elle a arrêté la compétition. Elle ne met plus les orteils dans un bassin.

La motivation ne fonctionne pas seulement avec ce qu’on aime faire, elle fonctionne avec nos valeurs et nos besoins.

Donc, dire à quelqu’un « si tu veux changer de vie, fais ce que tu aimes faire, parce que comme ça, tu seras toujours motivé » C’est faux, faux, faux et archi-faux !

Gravez-le sur le frigo : La motivation fonctionne grâce à nos valeurs et nos besoins.

Je reviens à Laure Manaudou.

Qu’est-ce qui la motivait au fond, puisqu’elle dit clairement qu’elle ne s’intéresse pas à la natation? Pourquoi a t-elle accepté si longtemps des entrainements si durs, pourquoi a t-elle sacrifié sa vie privée pendant des années, pourquoi s’est-elle blessée, s’est- elle fait mal, pourquoi a t-elle continué les entrainements et la compétition jusqu’à devenir la plus grande nageuse de sa génération ? Alors qu’elle n’aimait pas nager, je le rappelle ! Elle n’a jamais aimé ça. Elle est entrée en natation par hasard.

Parce que sa motivation s’appuyait sur ses valeurs et ses besoins.

Et les valeurs de Laure Manaudou, c’est la gagne ! Elle voulait gagner. Le moyen d’y arriver c’était la natation, mais ça aurait pu être autre chose. Pour elle, la natation n’était qu’un moyen pour atteindre un but. C’était un moyen de concrétiser ses valeurs et ses besoins.

Oui, la motivation fonctionne grâce à nos valeurs, nos forces et nos besoins !

 

Un autre exemple :

Est-ce que vous pensez que Serena Williams est une championne motivée ?

Est-ce que vous pensez qu’elle a eu la force morale de surmonter des obstacles ?

Est-ce que vous pensez qu’elle a su garder la volonté de travailler dur pour avoir des résultats ?

Est-ce que vous pensez que Serena Williams a eu du succès dans ce qu’elle a entrepris ?

Je crois que vous avez répondu Oui, à toutes ces questions.

Maintenant, une dernière question : est-ce que vous pensez que Serena Williams aime le tennis ?

La réponse est non. Elle le dit elle même, elle déteste le sport.

C’est fort quand même, elle déteste tout effort physique ! Mais ce qu’elle aime c’est gagner, avoir des hauts revenus, faire du shopping, la célébrité.

La française Aravane Rezaï le dit aussi : «Je n’aime pas le tennis. En revanche, j’aime ce qu’il apporte: le combat, la célébrité et l’argent, même si c’est tabou d’en parler».

La motivation fonctionne grâce à nos valeurs et nos besoins.

Ces grandes sportives connaissaient leurs valeurs et ne se cachaient pas derrière leur petit doigt pour parler de leur besoins.

Ça leur appartient, il n’y a pas de jugement moral à poser là-dessus, ce que je veux illustrer, c’est que le bonheur et le succès dans la vie professionnelle ne viennent pas de faire ce qu’on aime faire, mais de faire ce qui comble nos valeurs et nos besoins. La motivation vient de là. L’épanouissement personnel vient de là.

Si en plus vous faites ce que vous aimez faire, c’est le jackpot tant mieux ! C’est super !

Je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut faire ce qu’on n’aime pas !

Je vous montre qu’en fait le problème est mal posé.

Car le point de départ est bien : quelles sont mes valeurs, mes forces et mes besoins ?

Ce qu’il faut faire, c’est être au clair sur ses valeurs, ses forces, ses besoins.

Parce que si ce que vous aimez faire ne comble pas vos valeurs et vos besoins, vous ne garderez pas la motivation dans la durée.

C’est en comblant vos valeurs et vos besoins que vous aurez ce fameux sentiment d’efficacité personnel dont je vous parlait dans une autre vidéo. Et c’est ça la clef, le secret d’un changement de vie professionnelle.

La motivation fonctionne grâce à nos valeurs et nos besoins. Ces sont ces deux piliers.

Et c’est grâce à cela que l’on conquière le sentiment d’efficacité personnelle.

 


Comment prendre LA bonne décision ?

Apprendre à choisir.

Comment prendre de « bonnes » décisions ?

Des décisions que vous mettez en œuvre l’esprit tranquille et sans rester coincé dans l’ambivalence ?

Quand on met en route un changement, et que, à peine commencé on doit se mettre des coups de pieds au popotin pour avancer, c’est que quelque chose ne va pas, et il ne faut surtout pas continuer comme ça, parce qu’on va tout droit à l’échec.

Essayer de se forcer, d’y aller à la volonté, ça nous amène simplement à prendre en grippe ce qu’on est en train de faire et qu’on avait choisit librement.

Si vous avez connu ça, la souffrance de ne pas savoir si vous faites bien, de ne pas savoir si vous avez pris la bonne décision…. vous avez peut-être expérimenté la paralysie qui nait du doute.

L’indécision.

L’ambivalence.

L’inconfort.

Le doute.

Les « Je fais, mais je fais pas », les « Je veux mais je veux pas ».

Or, toute notre vie est le résultat des choix que l’on fait.

Ne pas vouloir choisir, ne pas oser choisir, ne pas oser décider, trancher…

… C’est déjà choisir en quelque sorte, puisque c’est rester dans l’immobilisme… et vous avez déjà expérimenté à quel point c’est pénible, de rester coincé dans une situation qui ne vous satisfait pas.

Donc choisir, prendre des décisions, c’est conduire sa vie, tout simplement.
C’est prendre le volant et dire : C’est LA que je vais !
C’est mon but, ma direction.

Alors bien entendu, chaque décision engage notre vie, au moins pour quelques jours pour les plus légères, ou pour des années, comme changer de travail, et même notre vie entière si on pense à divorcer par exemple.

Donc c’est bien naturel d’hésiter et de vouloir être rassuré avant de faire le grand saut.

Le problème, c’est que quand on a une décision à prendre, on se base un peu au jugé sur une liste des POUR et CONTRE.

Les avantages et les inconvénients de chacune de nos options.

Mais cette méthode là, des POUR et des CONTRE, fonctionne très mal.

Pourquoi la méthode du « pour » et « contre » fonctionne mal pour prendre une décision ?

Elle fonctionne très mal, parce que, inconsciemment, nous privilégions les arguments qui nous conviennent.

On appelle ça le biais de confirmation.

On donne un coup de pouce aux arguments qui nous arrangent, et on ne voit pas ceux qui nous dérangent.

L’autre inconvénient de cette façon de faire, c’est qu’elle nous enferme dans un cadrage trop serré.

Elle nous enferme dans un choix trop restreint.
Vous avez peut-être constaté que , à chaque fois que vous vous dites « Dois-je faire ceci OU cela » et que c’est une décision lourde de conséquence… alors vous entrez dans la confusion mentale et dans le stress.
Vous avez peut-être ressenti ça : c’est comme si votre cerveau était en cage.

Et vous tournez les solutions dans tous les sens dans votre tête, et ça vous rend zinzin, ça n’avance pas !

J’ai préparé une solution pour vous, une méthode, pour vous aider à prendre une décision tout en restant dans un état d’esprit serein.

Cette façon de faire ne conviendra pas à tout le monde, vous allez comprendre en regardant cette vidéo.

Je vous laisse simplement imaginer, ce qui se passera pour vous, si vous pouvez enfin prendre une décision qui vous convient à 100%, et ensuite engager votre vie sur le chemin du changement, en ayant l’esprit tranquille.
Si vous pouvez, dans les moments où la motivation baisse, vous reporter à tous les éléments qui vous ont aidé à prendre votre décision, et à engager votre changement de vie de manière déterminée, parce que vous serez intimement convaincu que votre décision est la bonne.

A quel point ce serait réconfortant et motivant de vous sentir sûr de vous et stable dans votre détermination.

Le truc, c’est que personne ne vous a appris sérieusement et méthodiquement à prendre une décision, à faire des choix.

Souvent on vous dit « écoute ton instinct, fies-toi à ton intuition ». Et ça effectivement ça marche pour certaines personnes, mais ça marche uniquement dans les situations familières déjà expérimentées. Là on peut se baser sur du connu.
Mais si votre décision, votre choix, est radical, impliquant, nouveau… comme changer de métier, vous lancez en indépendant… vous ne pouvez pas vous fier à votre intuition et éviter la période de doute, car vous n’aurez pas assez d’information au départ pour être rassuré sur la validité de votre décision.
Peut-être avez-vous  expérimenté ça déjà, et que c’est pour ça que vous êtes bloqué aujourd’hui.

Personne ne nous a appris à prendre des décisions, à faire des choix, et pourtant toute notre vie est basée là-dessus.
On se rend compte que certaines personnes ont l’air naturellement de prendre facilement de bonnes décisions.

On a l’impression que certaines personnes sont systématiquement plus sereines au moment de trancher, et qu’ensuite elles avancent comme des brises-glaces.
Et nous par contre nous sommes plus hésitants, plus ambivalents, plus inquiets, plus crispés…
et quand on se crispe sur un problème, ce n’est jamais bon signe…

Peut-être avez vous expérimenté ça : c’est quand on se détend, c’est quand on lâche prise que l’on commence à avancer vers une solution valable.
Il me semble que c’est la même chose pour tout le monde.

Alors peut-être qu’aujourd’hui, vous vous reconnaissez dans cette situation de blocage et de crispation, alors que dans le même temps, vous voulez ABSOLUMENT faire bouger les choses et avancer.

Ce dont vous avez besoin, c’est d’une méthode, un plan d’action simple, qui vous permette en quelque sorte de remettre les pendules à l’heure.
Si vous avez besoin d’une recette, d’une méthode simple à suivre à chaque fois que vous avez une grande décision à prendre, je vous propose de suivre la suite de cette vidéo.
Je vais vous présenter une façon de faire que j’ai testé avec mes clients en coaching, qui sera sans aucun doute nouvelle pour vous, car je n’ai jamais vu personne présenter les choses comme je le fais, parce que c’est le fruit de mon expérience, et de ma curiosité de toujours envers ce sujet.
Et ça donne pour moi, pas forcément pour vous, on va le voir tout à l’heure, des résultats vraiment spectaculaires, qui sont vraiment bluffants, parce que la méthode permet finalement de prendre des décisions vraiment taillées sur mesure pour soi-même, et d’avoir sous les yeux toutes les raisons qui nous ont amené là.

Donc même si on a un moment de doute ou de moins bien, on peut toujours revenir vers nos outils pour nous sentir rassurés et ferme dans notre direction de vie.

Peut-être que vous avez en ce moment une décision à prendre, et que vous trainez depuis des semaines, des mois, voire même des années, ça arrive, avec cette arrière pensée qu’il faut faire quelque chose, mais vous ne voyez pas quoi, et ça vous pourrit la vie.

C’est comme un nuage noir au dessus de votre tête. Et si vous aviez une méthode et une personne pour vous soutenir, peut-être que vous pourriez sortir de ce dilemme.

Facilement, en vous sentant confortable, parce que vous aurez pris le temps de vous poser, tout en arrêtant de trop focaliser sur les obstacles.

Et moi je vais vous montrer aujourd’hui cette nouvelle façon, tranquille et sûre de prendre des décisions.

La 1ere chose que ce programme va vous apporter c’est une pause dans votre malaise.

Parce que vous allez sentir que vous vous êtes engagé dans une démarche constructive au lieu de tourner en rond dans votre tête, avec toute la frustration qui va avec.
Vous aurez un cadre, qui va vous emmener de la situation de stress et de confusion que vous connaissez aujourd’hui, à la fierté de reprendre le contrôle de votre vie et d’avoir une direction.

Et vous allez vous retrouver avec une ouverture du champ des possibilités, vous allez élargir vos perspectives dans des proportions que vous ne pouvez pas imaginer aujourd’hui.
Ça va vous permettre de souffler un peu et de débloquer toutes les fixations, les obsessions qui se sont installées en vous.

Ce que je vais vous proposer va peut-être vous paraître étrange, et c’est pour ça que ça ne s’adresse pas à tout le monde.

Personnellement, je suis persuadée que tout le monde peut choisir librement son destin, à condition en quelque sorte de s’en donner les moyens.

Et quand je parle de moyens, ce n’est pas dans l’aspect financier, mais plutôt dans l’aspect mental.
On peut toujours rester dans son canapé à rêver que l’on change de vie et que tout va mieux pour soi, mais c’est pas comme ça que ça marche.
Pour changer de vie, il faut se mettre en action, se donner les moyens concrets, et pas seulement rester dans le mental.
Il faut se donner sa chance, (à soi-même) de libérer son potentiel.

En quelque sorte il faut se tendre la main, à soi-même.
N’importe qui peut reprendre sa vie en main, et devenir l’artisan de son bien-être.

Là, peut-être que vous vous sentez au pied d’une montagne infranchissable.
Je voudrais juste vous poser une question.

Imaginez qu’il est possible de résoudre le problème qui vous prend la tête aujourd’hui.

Mettez entre parenthèse la montagne qui vous bouche la vue aujourd’hui. La montagne que vous vous êtes fait dans la tête, on la met de entre parenthèse, on met sur pause avec la prise de tête, pendant 2 minutes.
Et on va imaginer à quoi ressemblerait votre vie si vous étiez de l’autre côté de la montagne.

Qu’est-ce que vous pensez qu’il se passera le matin quand vous vous levez ?

L’après-midi, si au lieu de chercher des trucs à faire pour oublier le problème, vous avez un plan d’action sous les yeux, un plan clair, et vous voyez déjà le chemin parcouru.

Quand enfin vous pourrez respirer et être naturelle avec les amis qui vous demandent où vous en êtes.

Réfléchissez à comment vous allez focaliser sur un avenir clair, plutôt que de zigzaguer ou de faire un pas en avant et un pas en arrière.

Vous n’aurez plus l’impression d’être une marionnette, mais une personne sûre d’elle et motivée, déterminée.

Vous ressentirez la fierté d’avoir une place que vous avez librement choisie, que vous aurez définie vous -même, et qui ne vous sera plus imposée par les circonstances.

Cet avenir, il est pour vous. Vous le méritez.
Vous méritez cette vie qui vous ressemble et qui vous permet de vous épanouir.
Avec tous les efforts que vous avez déjà produits jusqu’à aujourd’hui, vous méritez d’y arriver ! Vous méritez votre épanouissement. Vous méritez de pouvoir librement déployer votre potentiel.

J’ai créé un système qui va vous permettre de prendre la décision qui va vous sortir de votre blocage. La BONNE décision.

Le 1er résultat que vous allez avoir, c’est de trouver un répit dans votre stress, parce que vous serez soutenue et accompagnée.

Vous allez tout de suite commencer à prendre un chemin clair, un chemin balisé vers un autre avenir.

Vous aurez devant vous une perspective des étapes que nous allons suivre, logiquement, les unes après les autres.
L’objectif, c’est qu’à la fin du programme, vous soyez sortie de l’ornière, que vous vous soyez remise en chemin.

Et puis, que vous ayez des outils qui vous resservirons pour d’autres choix à faire, sans avoir à connaître la galère de l’indécision, des hésitations, de l’ambivalence et de la paralysie de l’action.

Et vous allez voir que c’est facile et même agréable, parce que vous allez vous redécouvrir !
Vous, avec vos forces, votre singularité et votre chemin de vie.

Simplement, ce n’est pas un programme pour tout le monde.

Il faut être prêt à assouplir son esprit, et à suivre les étapes pas à pas, en faisant les mises en actions les unes après les autres.
Cela demande du temps, chaque jour, et cela demande de la régularité et de la volonté.

 

Voilà ce que vous allez apprendre dans ce programme :
D’abord, vous allez partir à la rencontre de vous-même, qui êtes-vous aujourd’hui, quelles sont vos aspirations les plus profondes, quelles sont vos besoins, quels sont vos forces et vos valeurs.

C’est en quelque sorte, une mise à jour de votre personnalité, telle que vous êtes et non pas telle que vous étiez.

Vous connaitrez les grandes erreurs qui font prendre de mauvaises décisions.
Vous apprendrez à installer un système d’alarme, qui vous servira toute votre vie, au moment de faire des choix.

Vous apprendrez à vous poser les bonnes questions et pas les questions prises de tête inutiles.

 

Comment ça marche concrètement ?

C’est un programme qui va à l’essentiel. Qui allie efficacité et rapidité. Sans vous prendre beaucoup de temps, tout en vous offrant du soutien. 

Aujourd’hui, ne pas agir efficacement pour trancher votre dilemme, ça vous bouffe la vie.

Vous y pensez tout le temps, ça vous ronge le cerveau et le moral.
Vous avez deux options, rester comme ça, et payer le prix de l’insatisfaction, de la frustration, ou bien la 2eme option, c’est d’agir !

Commencer maintenant, expérimenter une nouvelle façon de voir et de réfléchir.

Si vous ne le faites pas aujourd’hui, vous ne le ferez jamais.
Maintenant, c’est le moment où jamais pour vous décider à faire un pas en avant décisif vers un changement de vie.
Si vous hésitez encore, si vous tergiversez, si vous vous dites « je verrais demain, ou quand j’aurais le temps », vous ne bougerez jamais.

Vous allez encore laisser filer un jour de plus, puis une semaine, puis un mois… et tout ces jours se cumulent en années gâchées…
Là, je suis sincèrement en train de vous motiver, de vous pousser à l’action.

Parce que l’action seule peut vous permettre de changer votre vie, et résoudre votre problème.

Pour en savoir plus, contactez-moi directement au 07 86 99 82 77.